de fr it

Jakob vonWart

Mentionné pour la première fois le 24.10.1274, peu après le 18.10.1331 . Fils de Rudolf. Frère de Rudolf (->). Représentant légal de Lütold von Neu-Regensberg dans une querelle avec l'évêque de Constance Heinrich von Klingenberg, partisan des Habsbourg. En 1297, W. fut désigné comme arbitre éventuel entre les alliés Lütold et Zurich (opposés à Albert Ier). Bien qu'il ne fût pas mêlé au meurtre de ce dernier (1er mai 1308), contrairement à son frère Rudolf (->), son château près de Neftenbach fut exposé aux représailles des Habsbourg. Réfugié pendant quelques années à Zurich, réhabilité au plus tard en 1314, il vécut ensuite au château de Pfungen où il mourut sans descendance. Auteur de six chants courtois traditionnels, qui figurent dans le Codex Manesse.

Sources et bibliographie

  • M. Schiendorfer, éd., Die Schweizer Minnesänger, 1990, 16-24
  • VL, 4, 497-498
  • Die Manessische Liederhandschrift in Zürich, cat. expo. Zurich, 1991, 88-96
  • M. Schiendorfer, Autoren des 13. Jahrhunderts und ihre historische Lebenswirklichkeit, th. ms. Zurich, 1996, 184-205
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques Première mention 24.10.1274 ✝︎ peu après le 18.10.1331
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature