de fr it

JohannesKreutzer

vers 1424/1428 à Guebwiller (Alsace), 16.6.1468 à Rome. Immatriculé en 1442 à l'université d'Erfurt, maître ès arts. Prêtre à la cathédrale de Strasbourg en 1454. Lors de ses prêches, K. prit position dans la querelle sur les ordres mendiants, ce qui lui valut d'être excommunié et banni, avant d'être réhabilité à Bâle en 1457. Après avoir obtenu un doctorat en théologie à Heidelberg, il fut chanoine et prédicateur à Bâle, premier doyen de la faculté des arts libéraux, professeur ordinaire et quatrième recteur de l'université. Défenseur inlassable des dominicains observants, il entra en 1465 au couvent de Guebwiller, dont il devint prieur en 1467. Il a laissé un commentaire (fragmentaire) du Cantique des cantiques et des instructions spirituelles.

Sources et bibliographie

  • VL, 5, 358-363
  • NDB, 13, 26-27
  • W. Schmidt, «Johannes Kreutzer, ein elsässischer Prediger des 15. Jahrhunderts», in Festschrift Helmut de Boor, 1966, 150-192
  • E. Vogelpohl, Lassen Tun und Leiden als Grundmuster zur Einübung geistlichen Lebens, 1997
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1424/1428 ✝︎ 16.6.1468