de fr it

JakobMennel

vers 1460 à Bregenz, 1526 . Bachelier (1481) et maître ès arts (1484) à Tübingen. Enseignant aux universités de Bâle et Fribourg-en-Brisgau. Etudes de droit à Fribourg, doctorat en l'un et l'autre droits. Chancelier de Fribourg (1496), chancelier des hospitaliers de Saint-Jean à Heitersheim (1500), conseiller impérial (dès 1505). Au service de l'empereur Maximilien Ier, M. rédigea son œuvre historique majeure, la Fürstliche Chronik (1518). L'ouvrage retraçait par le texte et l'image la généalogie des Habsbourg entremêlée à celle des Troyens, des Francs et des Burgondes, mettant en évidence les prétentions habsbourgeoises sur les terres cédées aux Confédérés, tout en relativisant leur perte.

Sources et bibliographie

  • A. Lhotsky, «Neue Studien über Leben und Werk Jakob Mennels», in Aufsätze und Vorträge, éd. H. Wagner, H. Koller, 2, 1971, 312-322
  • VL, 6, 389-395
  • D. Mertens, «Geschichte und Dynastie - zu Methode und Ziel der "Fürstlichen Chronik" Jakob Mennels», in Historiographie am Oberrhein im späten Mittelalter und in der frühen Neuzeit, éd. K. Andermann, 1988, 121-135
  • P. Kathol, «Alles Erdreich ist Österreich Untertan», in Mitteilungen des Instituts für Österreichische Geschichtsforschung, 106, 1998, 365-376
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jacob Manlius
Dates biographiques ∗︎ vers 1460 ✝︎ 1526