de fr it

Charles-LéonardLullin

20.4.1781 à Genève, 25.9.1847 à Genève, prot., de Genève. Fils d'Ami (->) et de Marie-Louise Buisson. 1822 Sophie Elisabeth Diodati, fille de Jacques-Amédée, du Conseil des Deux-Cents. Beau-frère d'Edouard Diodati. Etudes de philosophie à l'académie de Genève. Maire d'Archamps (Haute-Savoie) en 1813-1814. Secrétaire de la députation genevoise envoyée auprès des Alliés à Bâle en 1814. Membre conservateur du Conseil représentatif de Genève (1814-1817), auditeur (1816), conseiller (1817-1842) et secrétaire d'Etat (1819-1832), six fois syndic (entre 1833 et 1842) et député au Grand Conseil (1842-1846). En tant que président de la commission de l'instruction publique des Communes réunies, L. contribua à l'établissement et au développement de l'enseignement primaire dans cette région, où il créa également des sociétés fromagères. Son Journal relatant les événements genevois de fin décembre 1813 fut publié par Lucie Achard et Edouard Favre dans La restauration de la République de Genève (1913).

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 4, 375
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.4.1781 ✝︎ 25.9.1847
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons