de fr it

Jean-LouisMasbou

26.12.1770 à Genève, 23.6.1836 à Plainpalais (auj. comm. Genève), prot., de Genève. Fils de Jean-Jacques, négociant, et de Jeanne Andrienne Pourroy. 1790 Julie Garrigues, fille de Jean-Jacques. Beau-frère d'Antoine Duvillard. Apprentissage de commerce. Négociant à Paris. Directeur, puis président de l'Hôpital général de Genève (1810-1814). Membre, de tendance libérale, du Conseil représentatif (1814 et 1832, président en 1832). M. s'opposa à la ratification par le canton de la convention militaire du 20 mai 1815 entre la Diète fédérale et les Alliés. Conseiller d'Etat (1817-1831, six fois syndic entre 1821 et 1831). Président du Conseil municipal en tant que syndic. Seigneur-commis de l'Exercice de l'arquebuse et de la carabine (société de tir) pendant ses syndicatures.

Sources et bibliographie

  • Galiffe, Notices généal., 6, 394
  • A. Massé, Qui étaient-ils?, 1906, 140-142
  • F. Ruchon, Hist. politique de la République de Genève, 2 vol., 1953
  • E.-L. Dumont, Exercice de l'arquebuse, 1974, 239
  • Livre du Recteur, 4, 460
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.12.1770 ✝︎ 23.6.1836