de fr it

ConradMeyer

Mentionné pour la première fois en 1517 comme assesseur au tribunal criminel, 4.2.1554 à Schaffhouse, prot., de Schaffhouse. Marié. Prévôt de la corporation des Boulangers (1519), membre du Petit Conseil (1519) et, en tant que tel, administrateur de l'abbaye d'Allerheiligen (1526-1551). Lors de l'introduction de la Réforme à Schaffhouse, M. fit partie de nombreuses commissions spéciales. Membre permanent du nouveau Conseil secret (dès 1530), plusieurs fois trésorier (dès 1532), administrateur des aumônes (dès 1534), M. fut élu bourgmestre de Schaffhouse à la suite des troubles survenus dans la ville en 1546 et le resta jusqu'en 1552.

Sources et bibliographie

  • C.A. Bächtold, «Hans Oswald Huber's Schaffhauser Chronik», in SchBeitr., 8, 1906, 81-145, surtout 95, 97, 99, 105
  • H.U. Wipf, «Johann Conrad Meyer», in SchBeitr., 68, 1991, 138-146