de fr it

Johann FelixWepfer

17.4.1671 à Schaffhouse, 21/22.8.1749 à Schaffhouse, prot., de Schaffhouse. Fils de Hans Jakob, juge, et de Gertrud Ziegler. Petit-neveu de Johann Jakob (->) et de Hans Conrad (->). 1696 Margaretha Ott, fille de Johannes, médecin, bailli de Neunkirch et bailli impérial. Etudes de droit à l'école supérieure de Berne, doctorat (1690). Membre du Grand Conseil de Schaffhouse (dès 1705), trésorier (1711-1722), prévôt de la corporation des Boulangers et, de ce fait, membre du Petit Conseil (dès 1714), vice-bourgmestre (1722-1725), bourgmestre (1725-1749), vingt-quatre fois délégué de son canton à la Diète et à des conférences (1721-1741). Chargé de mission auprès de l'Autriche (dès janvier 1716), W. tenta d'acquérir les droits de haute justice sur le Reiat et (inofficiellement) d'étendre son influence dans l'affaire de Wilchingen, où il défendit une ligne dure contre le village. Il séjourna près d'un an et demi comme envoyé à Vienne et Innsbruck, puis il retourna à Vienne en 1719. Négociateur habile et persévérant, il réussit à convaincre Charles VI de céder les droits de haute justice sur le Reiat à Schaffhouse (1723). A son époque, W. passait pour la figure dominante du Conseil de Schaffhouse.

Sources et bibliographie

  • H.U. Wipf, Schaffhausen erwirbt die hohe Gerichtsbarkeit über den Reiat, 1973, surtout 35, 41-42
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF