de fr it

JeremiasPeyer

1565 à Schaffhouse, après 1627, prot., de Schaffhouse. Fils d'Alexander, médecin de Georges Ier de Wurtemberg, comte de Montbéliard, et de Helena von Wendelstorff. Petit-fils d'Alexander (->), cousin de Hans Conrad (->). 1) 1587 Esther Hagenbach, 2) 1612 Margaretha Mäder, veuve de Leonhard Huber. Juge (1605), membre du Grand Conseil (1606), prévôt de la corporation des Forgerons (1609-1627), juge consistorial et, comme Abzugsherr, responsable des impôts sur la fortune en cas de départ (1616), bailli de Rüdlingen et Buchberg, intendant des écuries et des forêts (1623), scholarque et visiteur des écoles (1624). Copropriétaire de la maison de commerce Peyer-Huber, qui effectuait aussi des transports entre la Suisse orientale et Lyon. L'établissement fit faillite en 1627 pour des raisons inconnues. Grâce à l'intercession de la "nation allemande", P. et son frère Friedrich échappèrent à la potence à Lyon. Ruiné, il dut quitter la ville de Schaffhouse.

Sources et bibliographie

  • R. Frauenfelder, Geschichte der Familie Peyer mit den Wecken, 1410-1932, 1932, 73-76