de fr it

Johann GeorgSchalch

15.10.1609 à Schaffhouse, 28.1.1686 à Schaffhouse, prot., de Schaffhouse. Fils de Georg, conseiller, et de Jacobea Roggenmeyer. 1632 Maria Hurter, fille de Melchior, pasteur. A partir de 1626, S. étudia la philosophie à Strasbourg et la théologie à l'académie de Genève, où il obtint sa licence en 1629. Consacré à Schaffhouse en 1632, il devint, la même année, précepteur de la première classe de l'école latine de sa ville natale et pasteur à Buch (SH). Il fut ensuite prédicateur pour le culte du matin à Schaffhouse (1634), diacre de Saint-Jean (1637), pasteur de l'hôpital (1640), pasteur d'Allerheiligen (1643), antistès et doyen (1655-1686). S. afficha publiquement ses positions politiques, se prononçant en particulier en 1657 contre le renouvellement de l'alliance entre la Confédération et la France.

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 5, 494
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 15.10.1609 ✝︎ 28.1.1686

Suggestion de citation

Baertschi, Christian: "Schalch, Johann Georg", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.07.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021699/2011-07-08/, consulté le 23.09.2020.