de fr it

GeorgSchöttli

30.4.1752 à Unterhallau (auj. comm. Hallau), 20.12.1823 à Unterhallau, prot., de Unterhallau. Fils de Melchior, au service étranger à Vienne, et de Barbara Ruglin. 1) 1789 Veronika Schweizer, fille de Christian, 2) 1793 Anna Berger, fille de Jacob. En 1764, S. entra comme tambour au régiment dans lequel servait son père. Après une formation militaire à Vienne, il servit dans les armées française, prussienne, piémontaise et hollandaise, puis fut promu caporal de hussards à Vienne. De retour à Unterhallau en 1789, il fut l'un des meneurs des troubles de 1790. Arrêté en décembre 1791 et banni à vie de la Confédération, S. fut gracié en 1793. En 1795, il fut nommé pour deux ans maître meunier au moulin communal de Wunderklingen. Le 14 mars 1798, il conduisit l'expédition armée des gens du Klettgau contre Schaffhouse. Sous la République helvétique, S. fut membre de la municipalité de Unterhallau.

Sources et bibliographie

  • H.U. Wipf, Die Hallauer Unruhen von 1790, 1971, 47-53
  • H. Wanner et al., Geschichte von Hallau, 1991, 116-117, 120-121, 132
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF