de fr it

BenediktStokar

avril 1516 à Schaffhouse, 1.2.1579 à Schaffhouse, prot., de Schaffhouse. Fils d'Alexander (->). 1) 1540 Dorothea May, fille de Glado May, 2) sa servante, 3) Salomea Peyer, fille de Martinus Peyer. S. se forma au commerce à Lyon (1526). Il détint à ferme le droit de battre monnaie à Soleure (1549-1557), à Schaffhouse et à Berne (1550-vers 1561). S. posséda à Lyon une banque qui fournissait des capitaux à la cour de France et transférait les pensions françaises en Suisse. Banquier et conseiller des rois de France, il sut gagner leur confiance; il fut conseiller et chambellan sous François Ier, Henri II, Charles IX et Catherine de Médicis. En 1555, il organisa avec le célèbre "Grand Parti de Lyon" un prêt considérable à la couronne de France, la première souscription publique connue dans l'histoire européenne, qui prit cependant fin de façon peu glorieuse en 1557 à la suite de la banqueroute de l'Etat français. S. se vit accorder des lettres de noblesse par François II en 1560. Après l'achat de la seigneurie de Neunforn en 1554, il posséda trois résidences (Schaffhouse, Berne et Neunforn) et adopta dès lors le titre de "von Neu(n)forn". En 1574, il fonda avec ses cousins Jakob et Martin S., ainsi que Hans Bonenberg et Stephan Spleiss la première grande société de négoce de Schaffhouse, active essentiellement dans le commerce du sel, du vin, du saindoux, des céréales et du cuivre; il se retira en 1578. S. multiplia sa fortune par huit entre 1545 et 1570 et devint ainsi le Schaffhousois le plus riche de son temps.

Sources et bibliographie

  • E. Usteri, «Die finanziellen Hintergründe der Adelsbriefe für Benedikt Stokar und Caspar Pfyffer», in SchBeitr., 16, 1939, 94-106
  • F. Wielandt, Schaffhauser Münz- und Geldgeschichte, 1959, 76-80
  • H.C. Peyer, Von Handel und Bank im alten Zürich, 1968, 16-24
  • K. Schmuki, Steuern und Staatsfinanzen, 1988, 225-227
  • J. Stokar von Neuforn, «Benedikt Stokar», in Schaffhauser Biographien, 6e partie, 2007, 309-315
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Baertschi, Christian: "Stokar, Benedikt", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 30.05.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021710/2012-05-30/, consulté le 22.06.2021.