de fr it

Hans JacobVeith

19.5.1631 à Schaffhouse, 4.2.1706 à Schaffhouse, prot., de Schaffhouse. Fils de Hans Martin et d'Anna Störin. 1662 Susanna Schalch, fille de Hans Caspar, prévôt de la corporation des Forgerons (1669). Etudes de théologie. Pasteur à Buch (SH, 1658), précepteur à l'école latine de Schaffhouse (1662), prédicateur en semaine à Allerheiligen (1685), diacre à l'église de la ville (Saint-Jean), pasteur de l'hôpital (1688) et d'Allerheiligen (1691), antistès et doyen (1696). Examinateur en théologie lorsqu'il officiait encore à Allerheiligen, V. s'efforça d'exiger davantage de discipline chez les candidats pasteurs. Il s'exprima aussi souvent sur des sujets politiques, notamment en faveur de la révision constitutionnelle de Schaffhouse de 1688.

Sources et bibliographie

  • Genealogisches Register der Stadt Schaffhausen (J.L. Bartenschlager), 9, AV Schaffhouse
  • C.A. Bächtold, Die Vorsteher (Antistes und Dekane) der Schaffhauser Kirche, 1917, ms., 42-46 (BV Schaffhouse)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 19.5.1631 ✝︎ 4.2.1706

Suggestion de citation

Baertschi, Christian: "Veith, Hans Jacob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.06.2015, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021722/2015-06-18/, consulté le 20.10.2020.