de fr it

Franz JosefMüller-Friedberg

12.9.1725 à Näfels, 17.2.1803 à Näfels, cath., de Näfels. Fils de Fridolin Franz, membre du Conseil de Glaris, et de Maria Katharina Barbara Rüttimann. Beau-frère de Karl Josef Anton Leodegar von Bachmann et de Niklaus Franz von Bachmann. 1) Maria Anna Dorothea von Bachmann, fille de Karl Leonhard von Bachmann, 2) Karolina von Freudenberg (✝︎1806). Etudes à Montpellier. Médecin à Näfels, M. entra en 1758 au service du prince-abbé de Saint-Gall et fut bailli de Rosenberg à Berneck dans le Rheintal (1758-1763), de Rorschach (1763-1772), du comté du Toggenbourg (1772-1775) et gouverneur abbatial (1775-1795). Ultraconservateur, il dut être congédié de ce poste par l'abbé en 1795 sous la pression de la population des campagnes. Nommé maréchal de la cour en 1795, M. repartit pour Näfels en 1798.

Sources et bibliographie

  • Q.P. Staerkle, Verzeichnis der weltlichen Beamten des Stifts St. Gallen vom 13. bis 18. Jh., ms., s.d. (Stiftsarchiv, Saint-Gall)
  • J. Dierauer, Karl Müller-Friedberg, Lebensbild eines schweizerischen Staatsmannes 1755-1836, 1884, 3-6
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Hollenstein, Lorenz: "Müller-Friedberg, Franz Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.11.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021766/2009-11-26/, consulté le 17.06.2021.