de fr it

IsoWalser

28.8.1722 (Franz Jakob) à Feldkirch, 3.6.1800 à Saint-Gall, cath., de Feldkirch. Fils de Franz Joseph, artiste peintre, et de Maria Agnes Meyer. Etudiant et, en 1739, profès à l'abbaye bénédictine de Saint-Gall, prêtre (1746), docteur en l'un et l'autre droits à Rome (1749). Après avoir enseigné à l'école de l'abbaye et séjourné un an à Rome (1748-1749), W. fut nommé official de la principauté abbatiale de Saint-Gall (1759-1785), puis lieutenant du prince-abbé à Rorschach (1785-1795). Il soutint la pastorale, la piété baroque et l'adoration perpétuelle, mais refusa les idées des Lumières. Il combattit notamment le modèle scolaire prôné par le prince-abbé Beda Angehrn et le nouveau catéchisme. En outre, W. se distingua en faisant construire dix-neuf églises et en rénover vingt et une dans la campagne saint-galloise.

Sources et bibliographie

  • R. Henggeler, Professbuch der fürstlichen Benediktinerabtei der heiligen Gallus und Otmar zu St. Gallen, 1929, 389-392
  • J. Grünenfelder, «Beiträge zum Bau der Sankt Galler Landkirchen unter dem Offizial P. Iso Walser», in SVGB, 85, 1967, 1-334
  • HS, III/1, 1369
  • H. Marti, Klosterkultur und Aufklärung in der Fürstabtei St. Gallen, 2003, 18-33
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.8.1722 ✝︎ 3.6.1800