de fr it

SebastianSchobinger

10.4.1579 à Saint-Gall, 10.1.1652 à Saint-Gall, prot., de Saint-Gall. Fils de Tobias, propriétaire foncier et mathématicien, et de Magdalena Kobler. Petit-fils de Bartholome (->). 1612 Sabina Zollikofer, fille de Joachim Zollikofer, veuve de Matthäus Zollikofer. Etudes de médecine à Bâle, doctorat en 1601. Médecin personnel du futur empereur Mathias (1604), médecin de la ville et des princes-abbés de Saint-Gall Bernhard Müller et Pius Reher (1605-1608, 1611-1634). S. occupa alternativement (selon un cycle de trois ans) les charges de bourgmestre en fonction, d'ancien bourgmestre et de bailli impérial (1632-1652). Délégué de la ville dans le cadre d'une sentence arbitrale des quatre cantons protecteurs, qui régla une querelle avec l'abbaye au sujet de fiefs et de droits de douane (1650). Il entretint un vaste échange épistolaire avec des érudits de son temps, tels Melchior Goldast et Johann Heinrich Hottinger. Membre de la Société du Notenstein dès 1612. En 1623, l'empereur Ferdinand II octroya des lettres de noblesse à S., ainsi qu'à ses frères et cousins.

Sources et bibliographie

  • Fonds, KBSG
  • H. Thurnheer, Die Bibliothek Sebastian Schobingers, 1943
  • P. Jung, «Der Stadtarzt Dr. Sebastian Schobinger in St. Gallen (1579-1652)», in Gesnerus, 5, 1948, 57-64
  • P. Staerkle, «Die Leibärzte der Fürstäbte von St. Gallen», in Rorschacher Neujahrsblatt, 57, 1967, 75-86
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Sebastian Schowinger
Dates biographiques ∗︎ 10.4.1579 ✝︎ 10.1.1652