de fr it

JustusZink

vers 1620 à Flums, 11.6.1696 à Rapperswil (SG), cath., de Flums. Fils de Heinrich, capitaine, et d'Anna Maria Tschudi. Profès à Pfäfers (1637), diacre (1642), prêtre (1644), Z. fut nommé abbé en 1645 par le nonce Lorenzo Gavotti, sur recommandation de la congrégation. L'abbaye étant fortement endettée, il vendit en 1650 les droits qu'elle détenait à Igis et, en 1659, les dîmes et le patronage de Maienfeld et Tuggen. En raison de sa mauvaise gestion, il fut privé de ses pouvoirs en 1661. Il quitta Pfäfers en 1665 et, de Constance, mena un procès contre la congrégation et le nonce. Contraint de résigner en 1676 par le nonce Odoardo Cibo, il dut s'établir à Rapperswil, où une pension lui fut assurée.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1026-1027

Suggestion de citation

Kuratli Hüeblin, Jakob: "Zink, Justus", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.07.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021846/2012-07-18/, consulté le 30.10.2020.