de fr it

Johann PeterDietrich

11.8.1611 à Rapperswil (SG), 11.11.1681 à Rapperswil, cath., de Rapperswil. Fils de Peter, maître d'école et conseiller, originaire de Bregenz, reçu bourgeois de Rapperswil en 1588, et d'Anna Rothenfluh. Maria Magdalena Breny, fille de Johann Breny. D., drapier, membre du Grand Conseil de Rapperswil en 1625, fut secrétaire de la ville de 1647 à 1670 et avoyer de 1670 à 1677. Il mit de l'ordre dans les comptes des offices, des corporations, des confréries et des prébendes. En 1656, durant le siège de Rapperswil par les Zurichois (sur lequel il écrira un livre), il fut l'épine dorsale de la ville. Il conforta sa position sociale par des alliances familiales avantageuses et favorisa la carrière de ses enfants en leur donnant une bonne formation. Son fils Josef fut chroniqueur du couvent d'Einsiedeln, sa fille Maria Elisabeth, abbesse de Tänikon (où elle tint la chronique) et sa fille Maria Caecilia, abbesse de Magdenau.

Sources et bibliographie

  • D.F. Rittmeyer, Rapperswiler Goldschmiedekunst, 1949, 71-75
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF