de fr it

Camenisch

Famille des Grisons, mentionnée pour la première fois à Flerden en 1417, reçue bourgeoise de Sarn en 1538 et de Coire en 1651. Il existe une branche catholique à Rhäzüns, Schluein, Morissen, Surrein (comm. Sumvitg) et Trun. La famille de Sarn doit sa considération à Thomas (1666-1739), landamman, dont les fils Johann (1700-1750) et Anton (1702-1772), landamman et podestat de Piuro, étaient les gens les plus riches du Heinzenberg. Le colonel Anton (1836-1911), petit-fils d'Anton, fut un éleveur connu. La famille compta aux XIXe et XXe s. des hommes politiques, tels Richard (->) et plusieurs députés radicaux. Dans le domaine culturel, citons la poétesse Nina (->), les historiens Emil (->) et Carl, et le peintre Paul (->).

Sources et bibliographie

  • G. Camenisch, Chronik der Familie C. von Sarn, ms., s.d.
  • K. Huber, éd., Rätisches Namenbuch, 1986, 3, 74
Liens
Autres liens
e-LIR