de fr it

Cleric

Famille de Coire, protestante, ayant fait partie des notables des Trois Ligues. Originaires de Lomazzo en Italie du Nord, les de Clericis devinrent bourgeois de Côme en 1357 et furent anoblis par l'empereur Charles IV en 1369. Un Martin de C. s'enfuit à Zurich pour échapper à l'Inquisition et se convertit au protestantisme. Il acquit la bourgeoisie de Coire en 1568. Son petit-fils devint bourgmestre en 1663 et présida de ce fait la ligue de la Maison-Dieu. Les C. s'allièrent par mariage aux familles dirigeantes de Coire. Ils revêtirent les principales charges de cette ville, lui fournirent trois bourgmestres, dont Stephan (->), furent nombreux à devenir officiers au service étranger et occupèrent avec Anton (->) la charge de landamman à Glaris. Au XVIIe s. déjà, Camill se lança comme entrepreneur dans la coloration de la soie et dans la passementerie. Au XIXe s. enfin, on trouve à Coire un conseiller, un major et des juristes. La résidence familiale auf dem Sand fut démolie en 1961.

Sources et bibliographie

  • Fonds, StAGR
  • Almanach généal. suisse, 3, 98-99
Liens
Autres liens
e-LIR

Suggestion de citation

Hilfiker, Max: "Cleric", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.12.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021900/2003-12-18/, consulté le 23.10.2020.