de fr it

Jecklin

Famille aristocratique des Grisons, qui proviendrait du Domleschg, mais documentée pour la première fois en Engadine en 1400 avec Bertramus Jeclini, de Zuoz. Une série de notaires en sont issus aux XVe et XVIe s. en Haute-Engadine. D'autres J. remplirent régulièrement des fonctions épiscopales, soit en tant que gouverneurs, baillis de Reams et de Fürstenau, soit comme capitaines de Fürstenburg. Ils furent aussi députés des III Ligues et servirent dans les troupes impériales autrichiennes. Cependant, ils n'occupèrent que rarement la charge d'amman de la Haute-Engadine. Conradin l'Aîné, bailli épiscopal de Reams (1452-1462), plus tard au service du comte Georges de Werdenberg-Sargans, époux de Catharina von Pratval, posa la base territoriale de la suprématie de la famille dans le Domleschg, où il fut l'ancêtre d'une branche. Jusqu'au XIXe s., l'amman d'Ortenstein fut souvent un J. La lettre d'anoblissement octroyée par l'empereur Maximilien Ier en 1510 fut étendue en 1581 par l'archiduc Ferdinand II à Conrad, administrateur du château de Tarasp, ainsi qu'à ses frères et à ses cousins, et complétée par le titre "von Hochrealta". Un autre Conradin, servant de messe à Almens et Rodels, puis pasteur protestant à Thusis et Scharans, fut le premier propriétaire prouvé du château de Hohenrätien, que Rudolf Ruinell (->) convertit en fidéicommis. Comme le précédent, Rudolf Ruinell (->) remplit des fonctions en Valteline. Noli Paulin (1623-1679), de Zuoz, pasteur à Schiers, époux de la sœur du landamman Biäsch à Porta, est l'ancêtre de la branche de Schiers. Hans Jakob, bailli épiscopal de Fürstenau et frère de Dietrich (->) devint bourgeois de Coire en 1606, de même que Constanz, commerçant, agriculteur et conseiller, père de Constanz (->) et de Fritz (->), en 1838. La lignée de l'Engadine s'éteignit au XVIIIe s.

Sources et bibliographie

  • Doc. et chronique, StAGR
  • Almanach généal. suisse, 1, 230-235; 2, 671-672; 5, 330-333
  • H. Jecklin, Herkommen der Schierser Jecklin, 1969
  • P.E. Grimm, Die Anfänge der Bündner Aristokratie im 15. und 16. Jahrundert, 1981
Liens
Autres liens
e-LIR
En bref
Variante(s)
Jecklin von Hohenrealta