de fr it

Maissen

Famille de la Cadi, établie à Trun, Sumvitg, Breil/Brigels et Disentis/Mustér. Le premier représentant, mentionné en 1348, est le père Nikolaus de Missen ou Missenus, de Disentis. Les frères Heinrich et Hans, de Trun, achetèrent une tenure de l'abbaye en 1394. Raget (cité en 1425) fut juge-arbitre et administrateur paroissial à Trun. A Sumvitg, les M. firent partie des familles dirigeantes aux XVIe et XVIIe s., avec les deux Gilli (->, ->), Clau (->), Adalbert (1653-1741), fils du précédent, Junker et landamman de la juridiction en 1692-1693 et 1714-1715, ainsi que Giachen, cousin d'Adalbert, landamman de la juridiction en 1688-1689. D'Adalbert sont issus Benvenutus Joseph Flurin, fondateur de la branche encore florissante au début du XXIe s., et Anton Nikolaus Modest, qui servit à la cour de Versailles et dont le fils, Louis Charles de Meissen (1737-1802) devint receveur général des aides du domaine de Versailles.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 12, 79-112
  • A. Maissen, Prominents ord la vischnaunca da Sumvitg 1450-1950, 1982
Liens
Autres liens
e-LIR