de fr it

vonMarchion

Famille noble protestante des Grisons à l'origine incertaine. Au XVIe s., les M. étaient au service des comtes Trivulzio. Deux branches jouèrent un rôle politique important, l'une bourgeoise de Schams vers 1600, l'autre de Valendas en 1622. Elles tiraient leurs revenus de l'agriculture, du trafic de transit et, au XVIIIe s., du service étranger. Entre 1661 et 1842, la branche de Schams, éteinte en 1936, compta quinze landammans et deux membres du Petit Conseil, Johann Peter (->) et son frère Christian (1771-1821). Celle de Valendas fournit aussi plusieurs landammans, des officiers, dont le lieutenant-colonel Johann Peter (1669-1742), Leonhard (1733-1804) et Johann Peter, colonel de la Ligue grise (1696-1766), ainsi qu'un président de la Ligue grise et podestat, Leonhard (1737-1817). Les M. étaient alliés aux Schmid de Grüneck, aux Capol et aux Rosenroll. Ils possédaient des demeures patriciennes à Valendas, Zillis et Donat.

Sources et bibliographie

  • AFam Simonett et Marchion (Valendas), StAGR
  • Almanach généal. suisse, 5, 401-407
  • C. Simonett, «La famiglia Martgùn (von Marchion) agn Schons», in Per mintga gi, 33, 1954, 98-110
  • H. Eichenberger, Johann Peter Marchion, 1978
Liens
Autres liens
e-LIR