de fr it

PestalozziGR

Famille d'origine italienne, portant également le nom de Pestaluz et Pestalozza. A la fin du XIIIe s., les P. migrèrent de Gravedona, sur les rives du lac de Côme, à Chiavenna, où ils acquirent de riches alpages. Ils obtinrent également un titre de noblesse (Ser) et des charges politiques au niveau municipal. A la suite du massacre du Sacro Macello en Valteline, Johann Anton, fils d'Octavio l'Ancien, s'établit en 1621 à Coire où il épousa Claudia Salis, fille d'Hercules. En 1650, il acheta au chapitre cathédral de Coire la maison seigneuriale Unterer Spaniöl. Les III Ligues l'envoyèrent en 1634 à Paris, puis en 1643 à Innsbruck où il mit en place le rachat des droits autrichiens dans les Huit Juridictions. En 1652, il veilla à la conclusion de ces tractations et obtint pour ses services le droit de bourgeoisie de la Ligue de la Maison-Dieu. Plusieurs de ses nombreux descendants portèrent les prénoms d'Herkules ou de Johann Anton et continuèrent la lignée de Coire. Johann Anton (1667-1721) fit don du fidéicommis du domaine Waldhaus à Masans (comm. Coire). Herkules (->) accéda aux plus hautes charges politiques. Bon nombre de P. furent officiers au service de France et de Sardaigne (puis du Piémont). Ils furent également commerçants et prévôts des corporations à Coire, notamment de l'aristocratique corporation des Vignerons (propriétaires fonciers); en 1788, Herkules (1735-1818), fils d'Herkules sus-mentionné, occupa la charge de premier prévôt. La branche de Coire s'éteignit avec son neveu Stephan (->).

La lignée de Luzein remonte à un autre Johann Anton, lui aussi de Chiavenna, qui épousa en deuxièmes noces Anna Maria Sprecher von Luzein en 1676. Il hérita de son frère en 1677 la moitié de la seigneurie de Tagmersheim (Bavière) et obtint en 1679 la bourgeoisie grisonne. Convertie au catholicisme, sa descendance bavaroise obtint le titre de comte. Plusieurs membres de cette branche exercèrent des charges politiques dans les III Ligues, dont celle de landamman de Castels, et furent au service de Hollande au début du XIXe s. Cette lignée s'éteignit avec Regina en 1888.

Sources et bibliographie

  • Urkunden-Sammlung, StAGR
  • H. Pestalozzi-Keyser, Geschichte der Familie Pestalozzi, 1958
Liens
Autres liens
e-LIR