de fr it

Rosenroll

Famille probablement originaire du val San Giacomo, reçue bourgeoise de Thusis au début du XVIe s. Grâce à une alliance matrimoniale avec les Ruinelli, les R. obtinrent le château de Baldenstein à Sils im Domleschg (1627-1716). La famille développa des activités dans les domaines du transport et du crédit (banque et maison d'expédition Rosenroll & Camartin). Plusieurs R. occupèrent des charges dans les pays sujets des Grisons. D'autres furent officiers au service de France au XVIIe s., et de Hollande au XVIIIe s. Vers 1670, Sylvester (->) fit construire le petit château (Schlössli) de Thusis. La famille soutint le piétisme au début du XVIIIe s. déjà. Certains R. émigrèrent à Dantzig, Vienne et Naples au XVIIIe s., puis de là au Canada (province de l'Alberta) à la fin du XIXe s. Le dernier représentant de la branche de Thusis mourut en 1794.

Sources et bibliographie

  • G. Eisenring, «Rosenroll'sche Palazzi und Häuser in Thusis», in BM, 1935, 156-158
  • G.G. Cloetta, «Die Familie Rosenroll», in BM, 1954, 353-375
  • P. Fravi, «Rosenroll redivivi!», in BM, 1976, 103-117
  • R. von Planta, A. Schorta, Rätisches Namenbuch, 2, 1985, 906
  • H. Lichtenstein, «A.S. de Rosenroll, ein Leben in der kanadischen Prärie», in BM, 1999, 345-360
Liens
Autres liens
e-LIR