de fr it

Schucan

Famille de Zuoz mentionnée dès 1454, dont Nan (✝︎1482) est l'ancêtre. Janet (✝︎1556) et Peidar (✝︎1566), arrière-petits-fils de Nan, qui comptaient parmi les plus riches habitants de Zuoz, furent anoblis par l'empereur Ferdinand Ier en 1539. Jusqu'à la République helvétique, leurs descendants fournirent dix landammans de la Haute-Engadine et presque un tiers des chanceliers de la vallée. Aux XVIIe et XVIIIe s., la branche noble et bourgeoise des S. donna dix notaires et vingt-trois pasteurs, dont Esajas, pasteur à Chamues-ch (1611- 1632) et à S-chanf (1633-1664). De nombreux S. émigrèrent comme marchands ou confiseurs. Achilles (->) fut le premier directeur des Chemins de fer rhétiques.

Sources et bibliographie

  • Généal., StAGR
  • P. Boringhieri, «Pussaunza, richezza e poverted a Zuoz, 1521-1801», in Annalas, 102, 1989, 80-201
  • G. Pool, «Notare aus dem Engadin und dem Münstertal und ihre Notarzeichen», in JHGG, 119, 1989, 161-309
Liens
Autres liens
e-LIR

Suggestion de citation

Wieser, Constant: "Schucan", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.08.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021940/2011-08-19/, consulté le 01.10.2020.