de fr it

Schwartz

Famille de notables des Grisons (aussi Schwarz ou Suarz), implantée dans les trois Ligues, soit à Davos, Splügen, Coire et dans l'Oberland. A Coire, Flury est mentionné en 1483 comme premier prévôt des corporations. En 1537, 1545 et 1582, des S. de Mutten, Parpan et Churwalden obtinrent la bourgeoisie de Coire. Ceux de Churwalden, originaires de la Valteline, se faisaient appeler de Nigris ou de Negri. Ils étaient des emphytéotes des couvents de Churwalden et de Saint-Nicolas à Coire. La branche aînée de Coire, qui remonte au pasteur Hartmann (✝︎1662), donna des conseillers, des secrétaires de Ligue, des administrateurs dans la Valteline et des pasteurs. Georg Caleb (->) occupa un nombre de charges particulièrement élevé. Franziscus Niger, de Chiavenna, apothicaire, bourgeois de Coire en 1609, est l'ancêtre de la branche cadette qui donna des hommes politiques, des officiers et des médecins. Otto (->) fut anobli par Léopold  Ier en 1685. Il devint président de la Ligue de la Maison-Dieu en 1705 et son fils Otto (->) de celle des Dix-Juridictions en 1706. Tous deux jouèrent un certain rôle dans la guerre de Succession d'Espagne. Les fils et petit-fils du second furent membres du Conseil, mais n'accédèrent pas aux fonctions suprêmes, ni à Coire ni au niveau des Ligues.

Sources et bibliographie

  • Sammlung rhätischer Geschlechter, 1, 1847, 190
  • M. Valèr, Geschichte des Churer Stadtrates 1422-1922, 1922, 90
Liens
Autres liens
e-LIR

Suggestion de citation

Hilfiker, Max: "Schwartz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.11.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021941/2011-11-21/, consulté le 23.09.2020.