de fr it

Viscardi

Vieille famille de San Vittore, qui donna une série de maîtres d'œuvres, stucateurs et architectes du XVIe au XVIIIe s. Ceux-ci bâtirent des églises, des couvents, des palais et des châteaux en Allemagne et en Autriche. Veit Viskart apparaît comme maçon et maître des travaux de Mayence au milieu du XVIe s. Bartolomeo l'Ancien fut actif en Styrie, Bartolomeo le Jeune (->) et Giovanni Antonio (->) en Allemagne du Sud et en Bavière. Giovanni Antonio, dit Trontano, originaire de Vigezzo près de Domodossola, s'installa à Locarno, y adopta la foi réformée et épousa Caterina Muralto. En 1555, au moment de l'expulsion des protestants, il se réfugia à Roveredo (GR), où il fut maître d'école; pendant vingt ans, lui et Giovanni Beccaria se battirent pour la diffusion de la Réforme en Mesolcina. Les V. de San Vittore, encore existants au début du XXIe s., n'ont pas de lien avec ceux du val d'Ossola.

Sources et bibliographie

  • C. Camenisch, Graubünden in der deutschen Dichtung, 1923, 12
  • A.M. Zendralli, «I Viscardi di San Vittore», in QGI, 23, 1953, 26-37, 96-102
Liens
Autres liens
e-LIR