de fr it

Flugi

Flugi von Aspermont

Famille noble, mentionnée pour la première fois au XVe s. à Saint-Moritz. C'est Johann (->) qui obtint un titre de noblesse et devint von Aspermont. Le prestige social de la famille se trouva renforcé par ses alliances avec les Planta, les Salis et les Schauenstein. Du XVIe au XVIIIe s., les F. revêtirent des fonctions administratives en Valteline et furent délégués du Conseil et landammans de la Haute-Engadine. Gros propriétaires en Valteline, ils durent renoncer à une bonne partie de leur fortune et à leur position sociale lors de la perte de cette vallée par les Grisons en 1797. Au XVIIe s., deux membres de la famille furent évêques de Coire (les deux Johann, -> et ->). Les F. de Knillenburg (val Venosta) furent faits barons d'Empire en 1697. Nicolaus, maréchal de camp à Naples, est le fondateur de la branche italienne; des F. sont toujours présents en France et en Hollande. Au XIXe s., Conradin (->) s'illustra en tant que poète en langue romanche et promoteur du tourisme, son fils Alfons comme historien de la littérature.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 7, 184-192, 747-748
  • Bedeutende Bündner aus fünf Jahrhunderten, 1, 1970, 473-485
  • A. Fischer«Bischof Johann V. Flugi von Chur», in RHES, 89, 1995, 63-88
Liens
Autres liens
e-LIR