de fr it

MauriceBarraud

Affiche réalisée par l'artiste pour une rétrospective à Genève en 1945 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
Affiche réalisée par l'artiste pour une rétrospective à Genève en 1945 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).

20.2.1889 à Genève, 11.11.1954 à Genève, prot. puis cath., de Genève, Bussigny-près-Lausanne et Villars-Tiercelin. Fils de Samuel Constant, garçon de café, et Marie Jeanne Duperret. 1936 Anne Ansermet, divorcée, fille d'Ernest Ansermet (divorce ultérieur). Apprentissage de graphiste, cours d'académie. En 1914, B. fonde le groupe du "Falot" avec son frère François, Hans Berger, Emile Bressler et Gustave Buchet. Soutenu par Daniel Baud-Bovy, il reçoit commande de peintures murales dès 1929 (gare de Lucerne), de sujets religieux (Nicolas de Flue, à Schwytz). Portraits féminins, paysages et nus lui valent un grand succès, mais il fut diversement apprécié par ses contemporains: "Matisse suisse" pour François Fosca, "peintre de la facilité" pour René Auberjonois.

Sources et bibliographie

  • R. Canova, B. Wyder, Maurice Barraud, 1979
  • DBAS, 76-77 (avec bibliogr.)
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.2.1889 ✝︎ 11.11.1954