de fr it

Franz NiklausKönig

Lever de soleil au sommet du Rigi. Aquarelle sur papier transparent réalisé par l'artiste bernois vers 1810 (Kunstmuseum Bern, dépôt de la Bernische Kunstgesellschaft).
Lever de soleil au sommet du Rigi. Aquarelle sur papier transparent réalisé par l'artiste bernois vers 1810 (Kunstmuseum Bern, dépôt de la Bernische Kunstgesellschaft). […]

6.4.1765 à Berne, 27.3.1832 à Berne, prot., de Berne. Fils d'Emanuel, peintre en bâtiment, et de Maria Jaberg. 1786 Maria Magdalena Wyss. Très jeune, K. travailla avec son père, puis il fit un apprentissage chez Tiberius Dominikus et Marquard Wocher à Berne. Elève du petit maître Sigmund Freudenberger vers 1782, il apprit les techniques de la gravure chez Balthasar Anton Dunker. Il ouvrit en 1786 un atelier de peinture en bâtiment. De 1797 à 1809, K. vécut à Interlaken et Unterseen; cette période (interrompue par l'invasion française et par le service militaire qu'il accomplit comme capitaine d'artillerie) fut pour lui la plus féconde sur le plan artistique. Ses eaux-fortes aquarellées de paysages et de scènes rustiques se vendaient bien. Ses séries de costumes le rendirent célèbre; il fit partie du comité d'organisation des fêtes d'Unspunnen en 1805 et 1808. K. réalisa aussi des illustrations (notamment pour l'Helvetischer Almanach), pratiqua la gravure sur cuivre et la peinture en plein air. Pour des raisons économiques, il revint à Berne en 1809, se tourna vers l'enseignement et créa plus d'une centaine de transparents qu'il présentait à la lueur de bougies lors de séances payantes, tant en Suisse qu'à l'étranger.

Sources et bibliographie

  • SKL, 2, 180-182
  • Franz Niklaus König, 1765-1832, cat. expo. Berne, 1982
  • Franz Niklaus König: 1765-1832, cat expo. Langenthal, 1993
  • DBAS, 585-586
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.4.1765 ✝︎ 27.3.1832