de fr it

Hennet

Famille bourgeoise de Delémont, où elle est attestée depuis le XVe s. (Henne ou Henné av. 1640). Regnald y est décédé avant 1497. Georges (✝︎1600), conseiller de ville, qui n'est donc pas venu de Liège comme cela a été prétendu, est l'ancêtre des deux principales branches de la famille. La première, éteinte à la fin du XVIIIe s., descend de son fils Béat (✝︎1610). Elle a fourni trois maîtres-bourgeois: Jean Adam (1631-1655), Jean Georges (1648-1692) et Jean Guillaume (1645-1727). Deux conseillers auliques en sont également issus, Joseph François Conrad (1676-1741), anobli d'Hennefeld, et son fils François Joseph (1719-1794). La seconde branche, divisée en deux rameaux, descend de Thiébaud (✝︎1650), orfèvre, dont le fils Jean Erard (1624-env. 1645), orfèvre, est l'ancêtre de la souche, encore aujourd'hui bien implantée à Delémont. Son autre fils, Jean Adam (1631-1695), maître-bourgeois, est le père de Jean Guillaume (->) et de Jean François (∗︎1668), parti pour la Bohême, où il a été anobli, et dont la descendance a fait carrière au service de la monarchie autrichienne.

Sources et bibliographie

  • Fonds André Rais (dossier généal.), Société jurassienne d'émulation, Delémont