de fr it

Migy

Famille originaire de Saint-Ursanne, Montenol et Porrentruy dont le premier ancêtre connu est Jean Migi cité en 1458 comme maçon et bourgeois de Saint-Ursanne. En 1488, Jean Migi le Jeune fut maître-bourgeois de Saint-Ursanne. A sa suite, au moins six M. occupèrent cette charge. Au XVIIIe s., Jacques, son fils Béat-Népomucène (->) et Béat-Henri, issu d'une autre branche, furent conseillers du prince-évêque. Ce dernier et son frère François furent directeurs des forges de Bellefontaine dans la seconde moitié du XVIIIe s. François-Xavier (->) et surtout son fils Paul (->) et son petit-fils Ernest Daucourt firent carrière comme juristes et politiciens. La famille compta également une douzaine de prêtres et religieux, dont Pacifique (1773-1814), prémontré de Bellelay, puis curé de Berne et Porrentruy.

Sources et bibliographie

  • Fonds André Rais (dossier généal.), Soc. jurassienne d'émulation, Porrentruy
  • E. Folletête, «Rauracia sacra ou dict. hist. du clergé catholique jurassien», in Actes SJE, 1931, 183-184; 1933, 111-112