de fr it

JeanHuber

15.1.1798 à Rome, 21.9.1881 à Mies, cath., de Schaffhouse et Genève. Fils de Jean-Daniel (->). Neveu de François (->). 1825 Ariane Saladin, veuve du baron de Courval. Etudes à Zurich (1811), à l'académie de Genève (1813 et 1818), formation militaire en Hollande (1818-1820). Rentier, publiciste, coéditeur du journal Le Fédéral (1832-1842). Membre du Conseil représentatif de Genève (1836). Attaché militaire à la légation suisse à Paris (1860-1863). Officier d'état-major (1824-1847 et 1857-1864), adjudant général (1845), colonel fédéral (1858). Mission militaire en Algérie (1835), commandant des troupes d'intervention au Tessin (1859). H. soutint la neutralité des petits Etats et œuvra au rapatriement des blessés de guerre durant la guerre franco-allemande. Ami du poète et écrivain français Lamartine. Croix de la Légion d'honneur, commandeur de la couronne de Prusse.

Sources et bibliographie

  • Th. Vernes d'Arlandes, Le colonel fédéral Huber-Saladin, 1881
  • Livre du Recteur, 4, 94
  • L'Etat-major, 3, 89-90
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 15.1.1798 ✝︎ 21.9.1881

Suggestion de citation

Müller-Grieshaber, Peter: "Huber, Jean", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022065/2008-01-15/, consulté le 27.11.2020.