de fr it

deVerger

Famille bourgeoise de Porrentruy, mentionnée pour la première fois au XVe s., qui occupa des fonctions importantes dans la cité et dans l'administration de l'évêché de Bâle. Aux XVIIe et XVIIIe s., de père en fils, quatre V. occupèrent la charge de conseiller aulique du prince-évêque de Bâle: Jean Nicolas (1610-1691), Melchior Joseph (->), Jean François Joseph (1678-1728), qui fut anobli par l'empereur Charles VII en 1717, et Henri Joseph (->). Ce dernier, père de Jean Baptiste (->), eut deux filles qui épousèrent les généraux français Jean-Antoine Garobuau et Jean-Baptiste Nouvion. Jean Conrad (∗︎1682), intendant des finances de l'électeur de Bavière, fut anobli et fit souche dans ce pays.

Sources et bibliographie

  • Fonds André Rais, ARCJ
  • M. Jorio, Der Untergang des Fürstbistums Basel (1792-1815), 1982, 168-169