de fr it

Wicka

Famille de Delémont, originaire de Vicques, dont plusieurs membres ont occupé des charges importantes dans la principauté épiscopale de Bâle. Jean de Vicques, bourgeois de Delémont, cité de 1487 à 1538, est l'ancêtre de deux branches. L'aînée donna cinq maîtres-bourgeois à cette ville, dont Jean-Jacques Conrad (->), ainsi que trois lieutenants du prince-évêque pour la vallée de Delémont. Elle compte aussi quatre chanoines de Moutier-Grandval et plusieurs religieuses. Jean-François (1623-1688), intendant des salines de Hall au Tyrol, fut anobli par l'empereur Léopold Ier en 1666 (comte de Wickburg et Reinegg en 1671). Son fils François-Sigismond (1662-1738) fut membre du chapitre cathédral de Bâle. De la branche cadette, Henri-Joseph (1753-1837), juriste, passa du service du prince-évêque à celui de la France dès la période républicaine (chevalier de la Légion d'honneur en 1805), notamment au tribunal de Colmar. Son frère Marcel (1758-1842), médecin, receveur de Delémont (1808), fut le dernier porteur du nom.

Sources et bibliographie

  • A. Rais, «Une famille cinq fois séculaire: les Wicka de Delémont», in AHér.S, 1976, 50-56
  • C. Bosshart-Pfluger, Das Basler Domkapitel von seiner Übersiedlung nach Arlesheim bis zur Säkularisation (1678-1803), 1983, 323-325