de fr it

JacquesSablet

Le peintre dans son atelier. Huile sur toile signée et datée 1781 (Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne; photographie Jean-Claude Ducret).
Le peintre dans son atelier. Huile sur toile signée et datée 1781 (Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne; photographie Jean-Claude Ducret). […]

28.1.1749 à Morges, 22.8.1803 à Paris, prot., de Morges. Fils de Jacob, peintre et doreur, et de Suzanne Dupuis. Frère de François (->). 1795 Thérèse Marie Victoire Cousin, fille d'Achille Nicolas. Formation auprès de son père, puis élève de Joseph-Marie Vien à l'Académie royale de peinture et de sculpture de Paris (1772). De 1776 à 1793, S. séjourna à Rome, où il peignit des scènes historiques et allégoriques, des paysages, ainsi que des portraits de voyageurs (seul ou en groupe). En 1782, il collabora avec Louis Ducros. S. se lia d'amitié avec Jean-Pierre Saint-Ours, Konrad Gessner, Alexander Trippel, Johann Heinrich Wilhelm Tischbein, Jacob Philipp Hackert et Jean-Germain Drouais. En 1784, il réalisa des commandes pour le roi de Suède Gustave III. S. revint à Paris en 1793, à la suite des bouleversements politiques survenus peu avant. De 1800 à 1801, il fut peintre et conseiller artistique dans l'entourage de Lucien Bonaparte à Madrid.

Sources et bibliographie

  • DBAS, 909-910
  • B. Kapossy, «The painter as patriot: Jacques Sablet (1749-1803) on democracy, friendship and the arts», in Reconceptualizing Nature, Science, and Aesthetics, éd. P. Coleman et al., 1998, 215-229
  • French Oil Sketches from the Los Angeles County Museum of Art, cat. expo. Omaha, 2002
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.1.1749 ✝︎ 22.8.1803