de fr it

ValentinSonnenschein

Allégorie de l'Etat bernois. Petit relief en terre cuite réalisé en 1780 (Musée d'Histoire de Berne) © Photographie Stefan Rebsamen.
Allégorie de l'Etat bernois. Petit relief en terre cuite réalisé en 1780 (Musée d'Histoire de Berne) © Photographie Stefan Rebsamen. […]

22.5.1749 à Stuttgart, 22.10.1828 à Berne. Fils d'un tailleur. 1771 Christiana Gräber. Stucateur de la cour (1771), professeur à la Karlsschule (académie militaire) de Stuttgart (1773). De mauvaises conditions de travail l'incitèrent, en 1775, à chercher refuge à Zurich où il dessina pour la Gesellschaft auf dem Kunstsaal, académie d'art qui venait d'être fondée; il réalisa aussi des motifs pour la manufacture de porcelaine de Kilchberg-Schooren et exécuta les stucs de la maison Zum Kiel. Nommé maître de dessin à la nouvelle école d'art de Berne en 1779, il y travailla jusqu'en 1815. Il est l'un des principaux ornemanistes de la transition rococo-néoclassicisme; il sculpta essentiellement des figures mythologiques, des bustes et des statuettes commémoratives en terre cuite d'une grande finesse d'exécution.

Sources et bibliographie

  • P. Felder, Barockplastik der Schweiz, 1988 (avec bibliogr.)
  • Valentin Sonnenschein, cat. expo. Zurich, 1992
  • Schwäbischer Klassizismus zwischen Ideal und Wirklichkeit 1770-1830, cat. expo. Stuttgart, 1993
  • DBAS, 981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 22.5.1749 ✝︎ 22.10.1828

Suggestion de citation

Rudolf Schnyder: "Sonnenschein, Valentin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.01.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022104/2012-01-04/, consulté le 16.07.2024.