de fr it

MarquardWocher

7.9.1760 à Mimmenhausen près de Salem (Bade), 20.5.1830 à Bâle, cath., d'Allemagne. Fils de Tiberius Dominikus (->). 1800 Anna Maria Fatio, veuve de Johann Ulrich Büchel. En 1771, W. s'établit à Berne avec son père, auprès duquel il fit son apprentissage. Aquarelliste dans l'atelier de Johann Ludwig Aberli à Berne et portraitiste (dès 1779). En 1782, il s'installa à Bâle. Voyages dans l'Oberland bernois (1796, 1804 et 1809) et à Paris (probablement en 1806-1807). Cofondateur de la Société suisse des artistes (1806) et de la Société des artistes de Bâle (1812). Auteur de dessins et de gravures représentant des vues topographiques, des scènes de genre et des costumes traditionnels. Egalement miniaturiste, héraldiste, marchand d'art et restaurateur de tableaux. W. réalisa le sceau et l'en-tête du papier à lettres de la République helvétique (1798). Son œuvre principale, le Panorama de Thoune (1808-1814), est le plus ancien panorama conservé de grande dimension.

Sources et bibliographie

  • Y. Boerlin-Brodbeck, «Frühe "Basler" Panoramen», in RSAA, 42, 1985, 307-314
  • N. Röthlin, «Wege der Selbstdarstellung und Ansätze zu staatlicher Kunstpflege der Helvetischen Republik», in RSAA, 47, 1990, 171-176
  • DBAS, 1138-1139
  • Marquard Wocher: Das Panorama von Thun, 2009
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.9.1760 ✝︎ 20.5.1830