de fr it

MauriceBaud

14.10.1866 à Genève, 9.8.1915 à Genève, prot., de Céligny. Fils de Jean-Marc, émailleur, et de Jeanne Mooser. Cousin germain d'Auguste Baud-Bovy, dont il gravera l'œuvre. Marie Nodot, fille de Victor, veuve de François-Louis Marin. En pension à Saint-Germain-en-Laye (F), puis élève à Paris du graveur Clément Bellenger. Secrétaire de Rodin et du poète Charles Morice, B. fréquente les milieux symbolistes, grave d'après Corot et Pierre Puvis de Chavannes. A Genève, où il rentre définitivement en 1901, il fait partie du groupe des "humanistes" élèves de Barthélemy Menn et enseigne l'esthétique à l'université. Ami d'Otto Vautier, Alexandre Cingria, Giovanni Giacometti, Ferdinand Hodler, etc. Xylographe très apprécié et esprit foisonnant, B. a marqué les milieux artistiques romands.

Sources et bibliographie

  • Fonds Baud, BPUG
  • D. Baud-Bovy, «Maurice Baud», in Pages d'art, no 7, 1915
  • Le Spectateur vaudois, no1, 1915
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.10.1866 ✝︎ 9.8.1915