de fr it

CharlesClément

27.6.1889 à Rolle, 19.1.1972 à Lausanne, prot., de Cartigny et Lausanne. Fils d'Edouard, commerçant et rentier, et d'Emma Dutoit, institutrice. 1) Marguerite Lonchamp, 2) Anna Rosenfeld. Gymnase à Lausanne, cours à la Königliche Kunstakademie de Düsseldorf. Premier recueil satirique en 1911 (Petite Ville). C. travaille aussi bien le dessin, l'illustration et la caricature (cofondateur du bimensuel L'Arbalète 1916-1917) que la peinture. Il se tourne vers l'art monumental (vitraux à la cathédrale de Lausanne, vitraux et peintures murales dans les églises d'Arnex, Agiez, Coppet, Villette, Moudon, etc.) Il pratique l'eau-forte, puis la lithographie. Séjours à Paris et Marseille. Il peint des scènes de rue puis, dès son retour en Suisse en 1933, des nus, des paysages vaudois et des natures mortes.

Sources et bibliographie

  • Ma jeunesse, 1936
  • Fonds, CRLR
  • J.D. Rouiller et al., Charles Clément, pétrisseur de mondes, 1989
  • Ph. Kaenel, J.D. Rouiller, Charles Clément, noir sur blanc, 1990
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.6.1889 ✝︎ 19.1.1972