de fr it

CharlesClément

Page de titre de L'Arbalète du 15 octobre 1917 avec une caricature de Charles Clément (Archives de la Ville de Lausanne, AVLP 129).
Page de titre de L'Arbalète du 15 octobre 1917 avec une caricature de Charles Clément (Archives de la Ville de Lausanne, AVLP 129).

27.6.1889 à Rolle, 19.1.1972 à Lausanne, prot., de Cartigny et Lausanne. Fils d'Edouard, commerçant et rentier, et d'Emma Dutoit, institutrice. 1) Marguerite Lonchamp, 2) Anna Rosenfeld. Gymnase à Lausanne, cours à la Königliche Kunstakademie de Düsseldorf. Premier recueil satirique en 1911 (Petite Ville). C. travaille aussi bien le dessin, l'illustration et la caricature (cofondateur du bimensuel L'Arbalète 1916-1917) que la peinture. Il se tourne vers l'art monumental (vitraux à la cathédrale de Lausanne, vitraux et peintures murales dans les églises d'Arnex, Agiez, Coppet, Villette, Moudon, etc.) Il pratique l'eau-forte, puis la lithographie. Séjours à Paris et Marseille. Il peint des scènes de rue puis, dès son retour en Suisse en 1933, des nus, des paysages vaudois et des natures mortes.

Sources et bibliographie

  • Ma jeunesse, 1936
  • Fonds, CRLR
  • J.D. Rouiller et al., Charles Clément, pétrisseur de mondes, 1989
  • Ph. Kaenel, J.D. Rouiller, Charles Clément, noir sur blanc, 1990
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.6.1889 ✝︎ 19.1.1972

Suggestion de citation

Kaenel, Philippe: "Clément, Charles", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.07.2009. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022187/2009-07-02/, consulté le 22.10.2020.