de fr it

Otacilius

La famille des Otacilii est surtout mentionnée à Avenches, principalement sur des pierres tombales, à l'exception d'Otacilia Iu[…] qui fit édifier à Yverdon un autel en l'honneur d'Apollon. On ignore toutefois l'activité et le statut social d'un nombre important d'entre eux. Marcus O., qui fit construire une tombe pour son épouse Otacilia Faventina de son vivant, fut sévir augustal et figure à ce titre parmi les affranchis riches et considérés que comptait la population aisée d'Avenches. Il faut néanmoins véritablement ranger dans la classe dirigeante O. Seccius, duumvir d'Avenches, qui fit ériger un temple dans le vicus de la presqu'île d'Enge (Berne). La branche la plus importante de la famille est celle de Quintus O. Cerialis. Son fils, Quintus O. Pollinus, distingué par une inscription honorifique, fit partie des citoyens les plus éminents d'Avenches: entrepreneur possédant des relations économiques étendues, il représenta diverses sociétés de transports, comme celle des negotiatores cisalpini et transalpini, ou celle des bateliers du Rhône et de la Saône, ou encore une corporation de marchands d'esclaves. A Avenches, il détenait toutes les charges politiques et fut en outre délégué des Helvètes à l'assemblée des Gaules, à qui incombait d'honorer l'empereur à Lyon. Dans cette ville, il fut inquisitor Galliarum (on ignore en quoi consistait cette fonction). Pollinus reçut trois fois l'immunité fiscale de l'empereur Hadrien pour son activité très soutenue, ce qui permet de savoir qu'il vécut durant la première moitié du IIe s. apr. J.-C. On recense encore dans cette branche un certain O. Sabinus, qui fut également honoré. Le mauvais état de l'inscription sur laquelle il est cité permet uniquement de supposer que Sabinus était un parent de Pollinus et qu'il fut un personnage de premier plan à Avenches. L'ancienne hypothèse qui faisait des Otacilii des parents de la famille impériale des Flaviens ne peut être retenue. On peut par contre présumer qu'il s'agit d'une famille romaine, venue d'Italie, qui s'intégra rapidement dans la classe dirigeante d'Avenches.

Sources et bibliographie

  • H.E. Herzig, «Die Familie der Otacilier in Aventicum», in Jahrbuch des Bernischen Historischen Museums, 53/54, 1977, 35-41
  • R. Frei-Stolba, «Q. Otacilius Pollinus», in Alte Geschichte und Wissenschaftsgeschichte, éd. P. Kneissl, V. Losemann, 1988, 186-201

Suggestion de citation

E. Herzig, Heinz: "Otacilius", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.11.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022198/2009-11-09/, consulté le 20.09.2020.