de fr it

Petronius

Deux inscriptions funéraires découvertes au Tessin (Ligornetto) attestent le gentilice de P., notamment répandu en Italie du Nord (Milan et Côme). Des liens de famille à cette vaste échelle ne peuvent toutefois pas être reconstitués. Datée entre le Ier et le IIIe s., la première de ces inscriptions, aujourd'hui disparue, mentionne Caius P. Crescens, son épouse Pupa, ses fils P. Exoratus et P. Aquila. Caius P. Crescens faisait partie de l'élite locale et suivit une carrière complète de fonctionnaire municipal jusqu'à son élection à la plus haute charge; il mourut toutefois avant son entrée en fonction. Les titres de IVvir a(edilicia) p(otestate), soit membre des quattuorviri avec les prérogatives d'édile pour la police et l'administration, et de IVvir i(ure) d(icundo), soit membre des quattuorviri pour la jurisprudence, se réfèrent plutôt à Côme, administrée par quatre fonctionnaires s'occupant de charges spécifiques. Caius P. Crescens est éventuellement identique à P. Crescens dont une inscription votive à Jupiter est conservée. Caius P. Gemellus avec sa femme Viria Lucii filia Lucilia et son frère P. Martialis, ainsi que ses parents Caius P. Primigenius et Sammonia Caii filia Lutulla, firent partie de cette même famille au Ier s.; ils sont mentionnés sur la seconde inscription conservée à Castiglione-Olona près de Varèse. Le sevir Caius P. Gemellus et son épouse Viria appartenaient à l'élite locale - ce titre doit être compris dans ce contexte comme une charge municipale et se distingue du sevir associé au culte impérial. Les Virii sont attestés à Milan et à Côme et Caius Virius Verus par une inscription à Stabio. Ce dernier fit une carrière dans l'administration milanaise et était apparenté à Viria sans qu'on puisse préciser à quel degré. Les Petronii possédaient probablement un domaine près de Ligornetto.

Sources et bibliographie

  • CIL, 5, 5250, 5443-5445
  • G. Walser, Römische Inschriften in der Schweiz, 3, 1980, 106-109
  • A. Abramenko, Die munizipale Mittelschicht im kaiserzeitlichen Italien, 1993