de fr it

Vinelius

Des témoignages épigraphiques nous renseignent sur l'existence en Bas-Valais de trois membres de la famille des Vinelii, qui faisaient partie de l'élite locale et vécurent probablement au IIIe ou au IVe s. apr. J.-C. Titus V. Vegetinus, duumvir de Forum Claudii Vallensium (Martigny), dédia un autel au dieu Sedatus, et Titus V. Amandus un autel à Jupiter Optimus Maximus. La famille eut pour membre le plus éminent Vinelia Modestina, dont le titre de clarissima femina inscrit sur son épitaphe signale l'appartenance à la classe sénatoriale. Son tombeau fut édifié par un parent (époux, fils ou frère) portant le cognomen (surnom) d'Optatus. Le mauvais état de conservation de l'inscription en rend la lecture incertaine, en particulier celle du nom de la défunte.

Sources et bibliographie

  • G. Walser, Römische Inschriften in der Schweiz, 3, 1980