de fr it

Fleckenstein

Wetzel

Famille patricienne lucernoise. Le nom de famille se transforma dans la seconde moitié du XVe s., passant de Wetzel à Wetzel dit F. (Wetzel genannt F.), pour aboutir à F. au milieu du XVIIe s. (également von F.). Aucun lien de parenté ni de service attesté avec la famille alsacienne F. La famille Wetzel émigra probablement d'Alsace à Bâle. Clewi Wetzel, appelé F., charretier, marchand de vin et tenancier de l'auberge Zur Sonne près du marché aux vins fut le premier de la lignée lucernoise. Mentionné pour la première fois à Lucerne en 1454, il devint bourgeois en 1476 et entra au Grand Conseil dès 1489. Avec son fils Heinrich (->), la famille accéda au Petit Conseil dès 1522, où elle eut souvent plusieurs représentants. De 1535 à 1664, trois générations successives revêtirent la charge d'avoyer (cinq avoyers en tout). Au milieu du XVIIIe s., les F. avaient encore cinq représentants au Grand Conseil et deux au Petit Conseil. Au début du XIXe s., Franz Xaver et Christoph (->) furent élus au Conseil d'Etat. De 1629 à 1652, les F. occupèrent par deux fois le poste de commandant de la garde pontificale à Rome; au XVIIIe s., plusieurs membres de la famille servirent en France et dans la garde à Lucques. La famille possédait le château de Zufikon, près de Bremgarten (AG) au XVIe s., Wartensee (commune de Neuenkirch, 1588-1647) et Heidegg (commune de Hitzkirch, 1618-1664). Angèle August (mentionné en 1873), résidant à Marseille, fut probablement le dernier descendant mâle de la famille. La trajectoire des F., tout comme celle des Pfyffer, est un exemple d'ascension familiale en ville de Lucerne au XVIe s. Aubergistes et négociants en vins, ensuite fabricants de drap et marchands drapiers, ils accédèrent rapidement à une position économique et politique influente.

Sources et bibliographie

  • K. Messmer, P. Hoppe, Luzerner Patriziat, 1976
  • J. Wiget, Wirtschaft und Politik im spätmittelalterlichen Luzern, 1978
En bref
Variante(s)
von Fleckenstein