de fr it

KellerLU

Famille patricienne de Lucerne, dont Hans, tailleur originaire de Schwytz, acquit la bourgeoisie en 1584. Ses enfants gravirent l'échelle sociale, ainsi Kaspar, membre du Grand Conseil (1633), Maria Benedikta, supérieure du couvent de Hermetschwil, Bernhard (->), abbé de Wettingen et Franziska, abbesse de Rathausen. La famille comptera encore d'autres dignitaires ecclésiastiques: Margareta Sebastiana et Johanna Evangelista, mères supérieures du couvent de Sainte-Anne du Bruch à Lucerne, Anton Maria (->), provincial des capucins. Avec Johann (->), elle fut l'une des dernières à accéder au Petit Conseil (1661). Au XVIIIe s., les K. adhérèrent aux idées des Lumières et fournirent deux avoyers, Josef Anton Leodegar (->) en 1762-1782 et Franz Xaver (->) en 1814-1816. Durant cinq générations (1667-1797), la famille occupa la charge de secrétaire baillival à Locarno, par exemple avec Anton Leodegar (->). Johann, déjà cité, se distingua par son sens des affaires. Son frère Georg obtint en 1668 le monopole d'une brasserie qui resta aux mains de ses descendants pendant plus d'un siècle. Leodegar (✝︎1722) fut anobli par l'empereur Charles VI en 1719. La famille s'éteignit en lignée masculine avec Anton (✝︎1865).

Sources et bibliographie

  • K. Messmer, P. Hoppe, Luzerner Patriziat, 1976
  • HS, II, III et V