de fr it

Kündig

Famille de Lucerne, naturalisée entre le milieu du XIVe et le début du XVe s. Peter (->) fut le premier des K. à entrer au Grand Conseil en 1455, au Petit Conseil en 1494. Propriétaires de terres et d'alpages, drapiers, les K. restèrent ouvertement à l'écart du service mercenaire. Ils détinrent par mariage la seigneurie de Heidegg (1560-1618). Jakob acquit la combourgeoisie de Bienne pour le couvent de Saint-Urbain dont il était l'abbé (1566). Les derniers descendants mâles de la lignée furent Johann Balthasar (✝︎1693), membre du Petit Conseil, et un moine bénédictin de Rheinau. Il faut distinguer cette riche famille qui siégeait au Petit Conseil de celle représentée au Grand Conseil au XVIIe s., à laquelle appartenaient Hans et Bartholomäus (aubergistes et transporteurs).

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 6, 325-329
  • F. Kurmann, Die politische Führungsschicht in Luzern 1450-1500, 1976
  • K. Messmer, P. Hoppe, Luzerner Patriziat, 1976