de fr it

RüttimannLU

Famille du patriciat lucernois qui remonterait selon la tradition à Uli, de Sempach, bourgeois de Lucerne en 1399, mais dont l'ancêtre attesté est Sebastian, de Kriens, reçu à la bourgeoisie en 1565. Melchior, drapier et capitaine, fut un opposant important dans l'affaire dite des Bourgeois (1651-1653), ce qui facilita probablement l'élection de son frère Jost, fondeur de cloches, au Grand Conseil en 1652. Depuis lors, les R. y siégèrent constamment et furent la dernière famille à entrer au Petit Conseil (1774). Au XIXe s., Vinzenz (->) et son fils Rudolf (->) occupèrent de hautes fonctions politiques. Les R. furent fortement représentés dans le service étranger: vers 1650, avant même d'appartenir au Conseil, ils comptaient déjà trois capitaines. Aux XVIIe et XVIIIe s., plusieurs d'entre eux étaient bouchers ou propriétaires d'un étal. Rudolf, dernier représentant masculin, mourut en 1873.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 3, 375-377
  • K. Messmer, P. Hoppe, Luzerner Patriziat, 1976