de fr it

GustaveCourbet

10.6.1819 à Ornans (Franche-Comté), 31.12.1877 à La Tour-de-Peilz. Le peintre réaliste français séjourne à plusieurs reprises en Suisse (1853-1854, 1869) et expose ses œuvres à Genève dès 1861, grâce à ses relations privilégiées avec la famille Bovy et avec le peintre Barthélemy Menn. Son engagement politique et les poursuites engagées contre lui par l'Etat français après la Commune de Paris (1871) l'obligent à se réfugier en Suisse en juillet 1873. Etabli à La Tour-de-Peilz, il peint de nombreux paysages du Léman, quelques portraits (Henri Rochefort, Louis Ruchonnet) et sculpte en 1875 un buste de la Liberté dont des exemplaires se trouvent aujourd'hui sur des places publiques à La Tour-de-Peilz et Martigny. Il expose à Genève et aux Turnus de Berne, Aarau et Lausanne (1874-1877).

Sources et bibliographie

  • Courbet et la Suisse, cat. expo. La Tour-de-Peilz, 1982
  • P. Chessex, «Un exilé politique de la Commune», in Swiss, made: la Suisse en dialogue avec le monde, 1998, 105-118
  • DBAS, 237
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.6.1819 ✝︎ 31.12.1877