de fr it

NumaDonzé

6.11.1885 à Bâle, 25.10.1952 à Riehen, de Bâle et des Breuleux. Fils de Charles-Gustave, douanier. Célibataire. Après avoir suivi les cours de Fritz Schider et Rudolf Löw à l'école des arts appliqués de Bâle, D. fréquenta l'atelier de peinture d'Heinrich Knirr à Munich (1904-1905). En 1907, il se rendit avec ses collègues Paul Basilius Barth, Karl Dick et Jean Jacques Lüscher à Paris, où l'impressionnisme et l'œuvre de Van Gogh le marquèrent particulièrement. Il regagna Bâle en 1910. A ses débuts, D. peignit surtout des paysages du Rhin et de Provence dans des teintes sombres, ainsi que des toiles figuratives et des autoportraits. Ensuite, il opta pour des compositions monumentales de personnages, proches de celles de Ferdinand Hodler. Il réalisa de nombreuses peintures murales, surtout à Bâle et notamment Die Befreiung (1906), ainsi que Winter (1933-1934) à la Dreirosenschulhaus. Dans les années 1920 et 1930, D. travailla surtout à la commande. Il détruisit lui-même plusieurs de ses œuvres tardives.

Sources et bibliographie

  • DBAS, 273-274
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.11.1885 ✝︎ 25.10.1952