de fr it

JosephEsperling

1707 à Ingoldingen (Haute Souabe), 1775 probablement à Beromünster, cath. Fils de Georg, maître d'école. 2) 1765 Maria Theresia Kaiser, fille de Franz Joseph, armurier du prince. Apprenti de Johann Georg Wegschneider à Riedlingen (Haute-Souabe), puis de Francesco Trevisani à Rome en 1731, E. travailla depuis 1740 à Biberach en Forêt-Noire, ensuite à Scheer sur le Danube de 1747 à 1753. Probablement dès 1757 à Bâle, dont le Conseil lui interdit les sujets religieux suite aux protestations de la corporation des peintres, il se tourna vers la décoration d'intérieurs (fresques, trumeaux, consoles), les portraits et les scènes de genre. Il séjourna brièvement à Berne en 1762 et travailla en 1765 à la chapelle du château de Heiligenberg en Allemagne du Sud. On lui attribue les peintures des sections de voûtes (trompes) de la coupole et de deux autels de la cathédrale Saint-Ours à Soleure.

Sources et bibliographie

  • A. Pudelko, Joseph Esperling, 1938
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1707 ✝︎ 1775